Anxiété et angoisse : Comment les reconnaître?

 

Anxiété et angoisse quand tu nous tiensAnxiété
et angoisse

Comment les reconnaître?

 

Anxiété et angoisse quand tu nous tiens!Que dois-je faire?

Êtes-vous anxieux?

Il est tout à fait normal de vivre un certain niveau d’anxiété. Tout être normalement constitué vit une « angoisse normale » faisant partie intégrante de la réalité quotidienne.

Il est quand même bien de mesurer son taux d’anxiété afin que celui-ci ne prenne pas le contrôle de votre vie.

Mesurer son taux d’anxiété peut nous permettre de devenir conscient de la nécessité de ne pas négliger à long terme cet état d’être afin de ne pas nous retrouver avec des problèmes majeurs de santé.

Anxiété et angoisse

 Voici une liste qui pourra vous mettre sur la piste et définir de façon rationnelle votre taux d’anxiété.

  • Vous recevez un appel téléphonique dans la nuit instantanément vous êtes paralysé et incapable de répondre?
  • Si vous allez dans un lieu public êtes-vous obligé de vous placer près de la sortie au cas où?
  • Lorsque vous étiez enfant avez-vous été « le souffre-douleur »?
  • Pensez-vous souvent à la mort?
  • Arrivez-vous à dormir sans l’aide de somnifères?
  • Faites-vous des cauchemars régulièrement?
  • Lorsque vous vous réveillez le matin vous sentez-vous fatigué et vidé d’énergie?
  • Lorsque vous avez une douleur depuis un bout de temps pensez-vous que ça peut être très grave?
  • Avez-vous peur de rester dans le noir?
  • Fumez-vous afin de vous détendre?
  • Si on vous apprend une mauvaise nouvelle vous sentez-vous la gorge serrée, l’estomac tout à l’envers, les jambes molles et le cœur battant la chamade?
  • Souffrez-vous de boule dans la gorge, difficulté à respirer et à digérer?
  • Vous sentez-vous crisper et tendu sans raison apparente?
  • Vous arrive-t-il de vous inquiéter pour des choses sans importance?
  • Êtes-vous d’un tempérament nerveux, agité et contracté?
  • Vous sentez-vous intimidé en présence de personnes que vous ne connaissez pas?
  • Avez-vous parfois des sueurs froides?
  • Est-ce que vous rougissez facilement?
  • Avez-vous des palpitations cardiaques quand vous êtes dans vos émotions?
  • Souffrez-vous de maux de tête plusieurs fois par semaine?
  • Craignez-vous de bégayer ou de trembler dans certaines circonstances qui vous impressionnent?
  • Avez-vous des trous de mémoire tout particulièrement vis-à-vis des souvenirs éprouvants qui remontent à votre enfance?
  • Lorsque vous avez des pensées arrivez-vous à les chasser lorsqu’elles vous assaillent ou vous tourmentent?
  • Pensez-vous que la vie que vous vivez présentement est le résultat d’erreurs et de fautes commises dans votre passé?
  • Préférez-vous être seul la plupart du temps?
  • Vous arrive-t-il de pleurer, d’avoir des crises de larmes sans une raison apparente?
  • Avez-vous tendance à vous dévaloriser et à vous offusquer facilement?
  • Vous sentez-vous mieux le matin ou le soir?
  • Êtes-vous obsédé par les maladies et consulter internet pour découvrir la cause de votre malaise?
  • Êtes-vous du genre dramatique?
  • Utilisez-vous régulièrement de la médication pour la digestion, pour les nerfs, pour dormir, pour avoir de l’énergie…?
  • Si vous visionnez un film dramatique, violent ou d’horreur s’installe-t-il chez vous une émotion persistante vous empêchant de fonctionner ou de dormir?
  • Êtes-vous aux prises avec des dépendances à l’alcool, la drogue, les jeux et autres?
  • Avez-vous tendance à agir par impulsivité et de regretter par la suite?
  • Êtes-vous susceptible, hypersensible et croire que tout ce qui est dit vous concerne?
  • Si vous allez visiter votre médecin avez-vous en votre possession une liste pour ne rien oublier de lui mentionner?
  • Lorsque vous voyager est-ce que vous renseignez de peur de vous tromper, d’arriver en retard et vous préférer partir une heure à l’avance pour que tout se déroule bien?
  • Êtes-vous superstitieux?
  • Avez-vous eu une enfance malheureuse avec des souvenirs où vos parents avaient des disputes fréquentes?
  • Même étant adulte avez-vous de la difficulté à faire votre vie sans vos parents?
  • Êtes-vous obsédé par votre apparence et votre poids?
  • Avez-vous l’impression d’être utile et que l’on a besoin de vous?

Anxiété et angoisse

 Si vous répondez dans l’affirmative à chacune de ses questions ou plus de 20 questions il serait bon de demander de l’aide dans votre milieu afin de rétablir une certain équilibre dans votre vie présente.

Une première démarche vers votre médecin serait sans doute la meilleure action pour que celui-ci puisse vous référer à des endroits appropriés pour faire baisser votre taux d’anxiété.

Lorsque votre vie retrouvera un certain équilibre, il serait très approprié de vous connaître davantage et faire un travail sur vos programmations et découvrir que dans chaque être humain sommeillent des secrets insoupçonnés.

Nul n’est tenu à l’obligation de souffrir d’anxiété en permanence dans sa vie. Il existe de nombreuses techniques et pratiques pour vous aider telles que le Yoga, la méditation, la relaxation, l’exercice et demeurer dans un cercle de personnes à tendance positive.

Se confier, s’ouvrir aux autres et ne pas rester seul pourra vous redonner goût d’être bien à l’intérieur de vous-même.

Et finalement si ÊTRE bien ça t’intéresse.

Découvrez si ÊTRE bien est possible pour toi.

ÊTRE BIEN…
Ton MIEUX-ÊTRE…
Ton ÉPANOUISSEMENT…
Ta VIE…

Allez sur GOOGLE et copiez le lien suivant dans la barre d’adresse :
http://vivezlessentiel.com/etre-bien-ca-t-interesse/

Et commencer une nouvelle aventure vers votre mieux-être intérieur.

Surtout, n’oubliez pas :

S’aimer, Se connaître, S’accepter…c’est ça l’essentiel pour ÊTRE heureux!

Françoise Bélanger

2 Commentaires

  1. Ouf je suis contente j’ai identifié moins que 20 symptomes. Je m’améliore :) Et oui l’anxiété est pas facile a géré par contre petit à petit c’est possible. Et comme tu le dis si bien un travail sur soi est nécessaire. Mais surtout le sommeil c’est mon point à travailler le plus. En t’es cas. Continue c’est super intéressant ce que tu fais et je te lis religieusement. Bizou soeurette, je t’aime

Laissez un commentaire